Linda Vachon

Linda Vachon

Saint-Louis-de-Blandford, QC, Canada

About Linda Vachon

C’est à mi-chemin entre la peinture et l’art graphique, entre le tableau et l’affiche, entre l’urbanité et la nature que se situe l’univers de Linda Vachon.

Artiste autodidacte, c’est à travers l’exploration photographique et le traitement d’images qu’elle goûte à la création au début des années 2000. La découverte des affichistes européens oriente très tôt sa démarche. Elle choisit de travailler sur panneau de bois, support qui lui rappelle ces palissades de la ville recouvertes par l’accumulation d’affiches, paysage urbain qu’elle affectionne et qui l’inspire. Passant du dessin numérique à l’estampe imprimée sur papier, elle travaille avec différents médiums tels que l’acrylique, l’huile et le crayon. Elle utilise aussi fréquemment la photographie et numérise chacune des étapes de son processus créatif.

L’humain est son principal sujet de recherche. De rencontre en rencontre, elle prend contact avec ses couleurs et ses nuances. Elle décrit son travail comme « une longue conversation entre des femmes intemporelles qui sont à la fois moi, à la fois les autres. »

Chaque nouvelle création a comme point de départ une partie d’une œuvre existante : en jouant ainsi avec les détails de ses illustrations pour les incorporer dans une nouvelle œuvre, elle met en place un fil conducteur qui transmet un message mouvant, empreint d’intimité et de connexion entre les êtres qui composent son univers.

« Je crée dans un atelier entouré d’arbres et de vert, mais je demeure inspirée par la grande ville, par son béton et ses palissades remplies d’images usées par la pluie, le soleil et le vent: c’est ainsi que j’habille mes personnages. J’aime le papier déchiré, le bois vieilli et le métal rouillé. J’aime les lignes fines et les traits forts et bruts. J’aime la finesse de l’huile, la rapidité de l’acrylique et la grande beauté de l’encre noire. J’aime les spatules, les craies, les bâtons à l’huile, le bout de mes doigts et graver avec un vieux clou. J’aime la spontanéité, la liberté et les accidents de parcours. J’aime ce qui est imparfait, singulier, hors norme. »

--
(sorry if my english is bad, i used a translator ; )

It is halfway between painting and graphic art, between painting and poster, between urbanity and nature that the universe of Linda Vachon is situated.

A self-taught artist, it was through photographic exploration and image processing that she tasted creation in the early 2000s. The discovery of European poster artists very early on orientated her approach. She chooses to work on wood panel, a support that reminds her of those city palisades covered by the accumulation of posters, an urban landscape that she loves and which inspires her. Switching from digital drawing to prints printed on paper, she works with different mediums such as acrylic, oil and pencil. She also frequently uses photography and digitizes every step of her creative process.

Humans are his main research subject. From meeting to meeting, she gets in touch with her colors and nuances. She describes her work as “a long conversation between timeless women who are both me and other people at the same time. "

Each new creation has as a starting point a part of an existing work: by playing with the details of her illustrations to incorporate them into a new work, she sets up a common thread that transmits a moving message, imbued with intimacy. and connection between the beings that make up his universe.

“I create in a studio surrounded by trees and greenery, but I remain inspired by the big city, by its concrete and its palisades filled with images used by rain, sun and wind: this is how I 'dress my characters. I love ripped paper, weathered wood, and rusty metal. I like fine lines and strong, raw features. I love the smoothness of oil, the speed of acrylic and the great beauty of black ink. I like spatulas, chalks, oil sticks, my fingertips and carving with an old nail. I like spontaneity, freedom and accidents of course. I like what is imperfect, singular, out of the ordinary. "